Empire du Septième Souffle

Bienvenue...
AccueilAccueil  IRCIRC  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chroniques de la croisade beurée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Chroniques de la croisade beurée...   Jeu 9 Aoû 2007 - 20:59

J'ai débuté ce Rp ici il ya longtemps. je l'ai développé et on peut actuellement le lire au forum officiel (où il a un petit succès). Comme c'est ici qu'il a vu le jour, dans l'ombre du Grand Gourou Skippy, je vous fait l'exclusivité. Les épisodes prochains sont en préparation diable5

Et Maintenant, écoutez la parole du Grand Mogwaï pape


EPISODE UN : Genèse de la croisade


La famille Felstorm résidait depuis des centaines d’années sur la planète Khatovar. L’archiduc, qui se vantait de pouvoir remonter jusqu’à il y a vingt septs générations son arbre généalogique, gouvernait ce monde prospère. Famille aristocratique à forte tradition militaire, les Felstorm adoraient étudier l’art de la guerre. Lire les ouvrages stratégiques, commander à des flottes géantes, éxécuter de tortueuses tactiques et faire des diversions incompréhensibles était pour eux un délice. Bien sûr , comme beaucoup de nobles, ils détestaient la violence et la brutalité et se gardaient donc bien de participer à la moindre bataille en personne.
Cela faisait de nombreuses décennies que les Felstorm avaient perdu leur gloire d’antan, mais leur potentiel de guerre était encore conséquent et le régime bien en place. Aussi sa chute fut pour beaucoup un mystère, cependant je peux vous la narrer….


-----------------------------------------------------------

Cobaye numéro 49 !
Le docteur Ergam haissait ces « Gizmi». Ces sales petits marsupiaux étranges pullulaient dans les détritus les Khatovar. Hauts d’une dizaine de centimètres, ces bipèdes intelligents rendaient la vie impossible à beaucoup même si les enfants les trouvaient « mignons ».
Cependant le docteur Ergam pensait avoir trouvé une cellule étrange, intéressante même et il procédait à des expériences dont il espérait beaucoup, et tout d’abord des fonds supplémentaires de la part de l’archiduc….
Dans sa petite cage, le cobaye numéro 66 baillait. Il s’ennuyait ferme derrière ces barreaux. En face, il pouvait contempler tous ses frères piailler, manger, dormir, pleurer. Il se souvenait l’époque où il gambadait librement dans les ruelles, le temps du bonheur….
C’est alors qu’il vit l’objet qui allait mettre fin au règne des Felstorm : un livre, un tout petit livre qui traînait par là. Le tirant à travers les barreaux, 66 le prit :
« Comment conquérir l’univers au nom de la biscotte. Recueil spirituellement parfait du Grand Gourou Skippy. Editions casse-noisette. »
66 se mit à lire. Ses yeux dévoraient chaque mot, sa pensée décryptait chaque message. Son esprit se libéra grâce à la parole de Skippy. Tout était clair désormais. Relisant plusieurs jours le livre sacré, il médita. Jusqu’au matin où son ami Gloumiam (cobaye 49) fut emmenée « à la salle où les grands mammifères nous dissectionnalationnent ».
Se dressant fièrement, 66 brailla :

Cela suffit !
Interloqués, chaque Gizmi présent dans sa cellule fit silence et écouta le jeune prophète :
Voilà des années que nous, peuple noble parmis les plus nobles, nous moisissons ici en attendant l’horrible science de ces peaux nues trop grands pour être intelligents ! Par la Grande Biscotte je vous le dis frères, le temps est venue pour les Gizmi ! Skippy m’a ouvert les yeux !
Gizmi de chaque poubelles, de chaque décharges, UNISSEZ-VOUS !
SKIPPY NOUS OUVRIRA LA VOIE !

Tant d’éloquence emporta l’adhésion de tous les Gizmi et s’en suivit un énorme brouhaha. Chacun brailla, tapait les barreaux avec sa cuillère .
L’assistant vint alors :

Nom de Dieu ! Qu’est ce qu’elles ont ces foutus souris de m…. ?!
Il commit alors l’erreur de vouloir ouvrir la cage de celui qui semblait le plus excité, le cobaye 66. Celui ci sauta de suite à son visage et lui mordit l’oreille.
Aaaahhhhhhhh
L’assistant recula jusqu’aux cellules d’en face. Tous les Gizmi l’attrapèrent alors de leurs petits bras à travers les barreaux et le retinrent. 66 récupéra alors les clés et les mit dans l’orifice qu’il avait repéré auparavant. Toutes les grilles s’ouvrirent.
Les centaines de Gizmi présents courèrent en braillant libérer les Ewoks voisins. Le docteur Ergam, averti, pesta et envoya l’équipe de dératisation. Mais il était trop tard : les Gizmi avaient atteint les douches et la cantine…
La croisade biscottique avait commencé.
En quelques semaines, Khatovar vit ses installation exploser suite à des courts circuits, et la population terrifiée fuyait face aux hordes de Gizmo et d’Ewoks…
L’archiduc fut pris et condamné à être ensevelie dans une tonne de biscotte beurrée prémâchée. Tous les humains qui acceptèrent de se convertir au skippysme furent épargnés et simplement asservis. Le conclave skyppien qui se réunit élût à l’unanimité le Gizmi 66 nommé MOGWAI. Ce nom devint alors un titre sacré et Khatovar fut désormais une théocratie skippyenne .
La première décision du Mogwai Suprême fut de faire appliquer la parole de Skippy. La deuxième de faire tripler la production de biscottes et la troisième d’envoyer un message à Kamino, planète du Grand Gourou Skippy, pour lui demander une entrevue et lui annoncer la conversion de Khatovar.
Un Gizmo nommé Cortex recommanda au Mogwai de réfléchir désormais à la conquête et la conversion de l’univers 7….pour la plus grande gloire du Grand Gourou Skippy !


----------------------------------------------

Vous êtes timbré vous !!
Le barman repartit vers un autre client.
Mais je vous jure « hips » , c’est ce qui s’est passé !
Décidemment, personne ne croyait ce rescapé de Khatovar.
Sur sa blouse sale on pouvait encore lire : « docteur Ergam »....














EPISODE 2 : Premier conseil du MogwaÏ

Le cobaye 66 n’était plus. Transformé par sa foi nouvelle, le Gizmi était devenu MOGWAI Ier, dirigeant suprême de la croisade skypienne.
Une ère nouvelle commence compagnons *scrumsh scrumsh* !
MOGWAI marchait vite, tanguant d’un côté à l’autre tout en progressant. La biscotte qu’il tenait de ses deux mains potelées ne lui semblait pas assez beurrée. A ses côtés se tenaient Cortex, un vieux Gizmi au blanc pelage. Une tâche noire autour de son œil rendait intimidant son regard. C’était un spécimen agressif et l’on distinguait ses insignes de commandeur biscoté au bandeau rouge qui entourait son crâne.
Il faut briser les grands humanoïdes roses ! Les mastiquer ! Les prémacher ! Les pulverisationner ! Les…
Mais peut être pourrions nous les convertir ? Qui refuserait de vénérer la très Sainte Biscotte ? Je voulais justement vous dire, ô Mogwai Suprême aux poils de velours et à la truffe humide, que j’ai un échantillon de peaux nues. Nous les avons enfermé dans des cellules noires capitonnées avec 12 paquets de biscottes. Les écrans vidéos 3D projetaient en boucle le chant « Nous aimons tous quand elles croustillent ». Les résultats sont édifiants…
Le Prelat biscotté était un Gizmi étrange au pelage pourpre. Ses yeux avaient la caracteristique de tourner sans cesse. Sur sa petite tête se dressait fièrement un cône en plastique que les humains appelaient "entonnoir", mais sur lequel figurait une Biscotte maculée de beurre..

Deux Ewoks massifs au noir pelage et à l’armure portant le symbole de la croisade (une biscotte enflammée) ouvrirent la porte du conseil. La table de réunion s’y trouvait. Superbe produit de l’industrie Gizmi, elle était constituée de biscotte uniquement et s’étalait sur 1,5m. Elle pouvait donc accueillir tous les dirigeants Gizmi !

Oreille creuse !
Le gouverneur planétaire se releva brusquement et s’assit.
Sc*scrumsh*sez*crumsh* moi…
Hérésie ! Il mange la Sainte Table !
Mais c’est juste de la biscotte ! gémit le gouverneur.
Sanctifiée ! O Malheur , devant nous s’annonce des temps obscurs ! Pluie de ketchup et grêlons de citrons s’abattront sur nous et tous pleureront et désespérerons !
Heu ..A ce point là ?
N’aies crainte ! Ton crime impie sera pardonné par la Sainte Biscotte moyennant une contribution généreuse et désintéressée. Disons 3,25 tonnes demain au Grand Temple Biscotique.
2,5 tonnes…
Vendu!
FRERES !
Tous les Gizmi se raidirent. Quelle autorité il avait ce Mogwai Suprême!!
IL EST TEMPS DE DEBUTER SERIEUSEMENT NOS TRAVAUX. L’UNIVERS ENTIER NOUS ATTEND ET EST SUSPENDU A CHACUNE DE NOS DECISIONS…
Des femelles Gizmi en tenue légère (elles s’étaient épilées) vinrent apporter du lait, des biscottes et du beurre.
Bon, commençons par nos prisonniers. Prélat biscottique, tu as dit que tu pensais leur conversion assurée après que nous les ayons « éduqués » ?
Tout à fait Mouahahah!
*Pas net ce prêlat quand même* pensa le Mogwai en voyant les yeux du prelat tourner a grande vitesse.
A quoi serviraient cette marmaille ?! Je réclame, au nom des Saintes Troupes Biscottées le droit d’utiliser les prisonniers pour tester nos armes nouvelles !
Ah ? Quelles sont elles ?
Secret Défense ! J’ai prévu une visite…pour vous seul ô vénéré Mogwai à la colère baveuse.
Mais nous pourrions les utiliser pour notre production ! Même si leur intellect est très faible, leur force bestiale est colossale et…
A ce moment entra un ewok aux poils en partie brûlés.
O Grands Biscottés ! Une révolte dans le camp des prisonniers!
Lequel ?
Celui des allergiques au beurre !
Mon Dieu…Euh je veux dire Ma Biscotte ! Oreille Creuse, le Gizmi gouverneur, avait encore du mal à apréhender la complexité de la religion Skipyenne. Le Gizmi Prelat le détestait...
Le Mogwai Suprême se dressa, ses petites dents serrées.
Cortex, vous avez carte blanche pour mater ces peaux nues. Je veux voir nos Gizmi d’élite à l’œuvre.
Je donne les ordres de suite, ô oreilles soyeuses.

---------------------
TREMBLEZ ! LES GIZMI S’ASSEMBLENT ET LEUR FUREUR SERA TERRIBLE ! COMBIEN DE TEMPS LES HUMAINS SURVIVRONT ILS A LEUR ASSAUT BEUREE ?
Vous le saurez en prochain épisode, juste après la pub…
Hé Joe ? C’est une série ou les infos ?
Euh..J’sais pas.
Ergam redressa la tête de son verre. Joe le barman semblait stupéfait devant l'écran holo ainsi que le pilier de bar Korni (dit "nez de clown").


Dernière édition par le Jeu 9 Aoû 2007 - 21:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Chroniques de la croisade beurée...   Jeu 9 Aoû 2007 - 20:59

EPISODE 3 : L’ombre des Gizmi s’étend


Ergam était fatigué, et l’alcool n’arrangeait rien. Sa veste blanche entachée et graisseuse accompagnée de sa barbe de trois jours lui donnait l’air d’un vagabond. Cependant, derrière ses lunettes on pouvait deviner des yeux braqués sur l’écran holo. Son regard était celui des désespérés…
Hé Joe ! Jt’e dis qu’c’est pas l’heure des infos ! Normalement c’est la blondasse à gros nichons qui présentent les programmes houahaha.
Merde ! T’as raison Nez de clown…
Korni fit un sourire plein de fierté et de dents jaunies (ou manquantes). Son nez rouge d’ivrogne qui lui avait valu son surnom rehaussait encore l’impression de « vive intelligence » qu’il dégageait. Tous les clients du bar « La poitrine de Leïa » s’était attroupé devant l’écran.
Putain ! J’peux pas changer de chaîne !
L’écran se brouilla alors et l’on entendait plus derrière les grésillements que des cris ou piaillements étranges. On perçut alors une voie plus nettement.

Hihihi moi trop fort. Moi avoir tirer le bon fil du satellite !
Mais non espèce de grand bipède rose ! T’as coupé ! Remet, qu’ils nous voient ! Et oublie pas nos déguisements ! Faut pas qu’ils nous reconnaissent !
On entendit un ronchonnement puis l’image revint. On distinguait deux étranges petites créatures poilues blanches et brunes haut d’une dizaine de centimètres et à grandes oreilles. Toutes deux portaient des lunettes de soleil noires et des foulards rouges. Elles étaient vautrées au milieu de fils électriques plein de beurre…
Des Gizmi ! Mon Dieu je vous avais prévenu ! Ergam n’avait pu retenir un cri et de la sueur perlait de son front.
Grands humanoïdes ! Par la Volonté du Mogwai Suprême vous êtes invité à découvrir la parole de Skippy et à vous agenouiller devant la Biscotte Sacrée !
Sur ce les deux petites créatures velues se mirent à psalmodier un chant incompréhensible en tendant une biscotte en l’air. L’objectif se rapprochant fortement de celles-ci jusqu’à un zoom insupportable, puis revint en arrière,puis rezooma et ainsi de suite.
Mon Dieu ! Mais qu’est ce que…
J’crois qu’jais le mal de mer…
Korni vomit.
C’est vrai qu’elle a l’air bonne cette biscotte…
La scène dura quelques minutes avant que les Gizmi ne déposent délicatement leurs reliques croustillantes et ne reprennent la parole, toujours cachés derrière leurs foulards.
Maintenant que vous êtes convertis, voyez la puissance des Feydayin Biscottés ! Les troupes d’élites du Mogwai Suprême Mouhahahahahah !
L’écran se brouilla à nouveau. On entendit toutefois encore quelques paroles.
Tu crois qu’ils sont convertis ?
Le Prelat *crumsh* a dit que ça *crumsh* marcherait *crumsh *.
Arrête de bouffer ! ATTENTION LA LE FIL !
Sur ce on entendit un grésillement électrique suivis de piaillements atroces. L’écran prit différentes couleurs avant de s’éteindre. Au bout d’un moment un message apparut.

Citation :
Citoyens,
Notre système com planétaire se trouve momentanément parasité par quelques étranges petites créatures répondant au nom de Gizmi. Nos équipes de dératisation sont à l’œuvre et nous vous prions de ne pas paniquer. Toutefois si vous croisez une de ces créatures, sachez qu’il est préférable de s’enfuir en hurlant ou de tirer dessus avec….
LE NOUVEAU FUSIL A NEUTRONS POLYPHOR 4500 !

Une pub débuta alors vantant les mérites de l’arme testé sur des poules puis le message revint et ainsi de suite. Et impossible de changer de chaîne…
Ergam se leva. Je vous l’avait dit ! Il faut fuir ce monde ! Ils viendront bientôt !
Le barman le regarda. Ses moustaches lui donnaient un air sévère renforcé par son crâne nu.
J’vais pas laisser « La poitrine de Leïa » salopé par des salopries !
Ouhah le jeu de mot ! s’était écrié Korni.




Pendant ce temps, les humains allergiques au beurre s’étaient calfeutrés dans l’ancien supermarché. Les hommes déplaçaient les étagères derrière les vitres tandis que les femmes calmaient les enfants en les emmenant au rayon confiserie. La rébellion était dirigée par une escouade de fantassins de Khatovar fait prisonnier lors de la chute de l’ancien régime. Ils avaient réussi à se procurer quelques armes et comptait savoir de quoi il en retournait. Tout la planète était t elle tombée ? Les autres Systèmes alliés étaient ils au courant de l’invasion Gizmi ?
Vous captez quelque chose ?
Rien sergent !
Continuez !
Alors vint un ancien fonctionnaire.
Ils arrivent !
Que chacun se prépare à sauver sa peau.
Les piaillements guerriers des Gizmi se faisaient maintenant entendre :

Citation :
C’est nous les p’tits Gizmi qui venons tous d’ici !
Pour sauver la patrie on pouss’ra tous des cris !
Là bas vous les humains vous êtes tous des cré-tins !
Aussi c’est pour cela qu’on vous mordra tout plein !


Préparez vous ! Le sergent Mathias était mal rasé. Son uniforme jaune était déchiré et le cigare qu’il serrait entre ses dents, presque éteint.
Et maintenant comme disait ma grand-mère quand elle voyait mon grand père :
(bruit de chargement de fusil à pompe)
Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de la croisade beurée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Croisade écarlate
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» La Croisade Ecarlate
» [1000pts - Partie amicale/collection] Louis IX en croisade !
» Les Chroniques du Père Bugli !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire du Septième Souffle :: Ambassade du Septième Souffle :: le Bar et le Role-Play :: Role-Play-
Sauter vers: