Empire du Septième Souffle

Bienvenue...
AccueilAccueil  IRCIRC  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Armacham...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 1:45

Ceci est une petite aventure que je propose à tous ceux qui aiment les belles petites histoires Smile. Le principe est simple, je me positionne en tant que narrateur, vous participez comme acteur. En clair je fais le décor et joue divers personnages et vous vous agissez. La situation va donc évoluer de manière assez imprévisible...pour le meilleur comme pour le pire. Si vous êtes interressé rien de plus simple, poster une suite logique où vous jouez votre personnage.
Je ne demande que deux choses :
-si vous souhaitez intégrer l'histoire, faites le de manière logique ou plausible sans "casser l'ambiance"
- ceci est du RP alors pas de "au fait t'as vu le match d'hier?"
-Vous jouez VOTRE personnage. Donc pas d'immense armée ni de gros groupe si possible. Ou alors attendez vous à ce que je "fasse le ménage" niarf niarf niarf diable4

Que ceux qui ont une âme secourables se lancent....

PS : J'ai une disponibilité très limité et ne suis présent pratiquement que le week end, donc ne vous attendez pas à des réponses très rapides.



L'Armacham



-----------------------------------------------------------------


La peur.
La peur est probablement le sentiment le plus intense et le plus puissant qui soit. Rien ne la surpasse que la terreur. Et le sergent Kirt était terrorisé. La sueur perlant au front et les gants moites, il hurlait dans le micro de communication.

Ici l'Armacham vous m'entendez....
Ici l'Armacham...

La lampe clignotait de manière inquiétante et il est probable que l'obscurité régnerait bientôt dans la pièce.
Coordonnées 6-4-B57, ici l'Armacham par pitié entendez vous?!!
La porte va céder Kirt!
L'adjudant Semir avait criait dans un sanglot. Malgré ses tremblements il réussit à mettre son dernier chargeur dans le fusil Gauss.
Ici l'Armacham m'...
La porte céda.

-----------------------------


Tandis que vous êtes naviguez dans l'immensité galactique, vous recevez un signal faible. Après quelques réglages, vous parvenez à le décrypter partiellement:

Citation :
Message reçu à 17H56. Vaisseau emmeteur de classe 7 (recherche militaire). Coordonnées 6-4-B57. Expéditeur inconnu. Priorité rouge.
"Ici l'Armacham, vaisseau de classe 7....urgemment de l'aide....morts....évacuation.....pitié...
Ici l'Armacham vous m'entendez?
(bruits métalliques indistincts)
Ici l'Armacham..... par pitié m'entendez vous ?!!
(cri, bruit métallique, cris divers et rafales de tire, grésillement puis silence)"

Message terminé.


Dernière édition par le Ven 23 Fév 2007 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mortumee
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 6096
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 3:36

Les sondes spatiales allaient et venaient à travers l'aspace, à la récolte d'informations ondétéctables par les capteurs terrestres.
Les heures s'écoulaient, inéluctablement, mais rien ne bougeait.
Une journée somme toute banale, comme toutes les autres après tout.
Banale ? Pas tout à fait.
Un voyant s'alluma sur l'ecran de controle, et un flot de données apparut sur l'ecran de controle de l'Enseigne Dinn.
La sonde 3 avait finallement détécté quelquechose.


Hey Larne ! Regarde ça ! La sonde 3 a détécté quelquechose.. On dirait un message.

Larne, la seconde Enseigne de l'avant-poste, se rapprocha de son collègue, et fixa l'ecran, les yeux plissés.


Qu'est ce que c'est que ça ? C'est incompréhensible.
Attends, le signal est tellement faible qu'il y a trop de parasites pour que ce soit compréhensible. Je vais essayer de decrypter tout ça.

Citation :
Message reçu à 17H56. Vaisseau emmeteur de classe 7 (recherche militaire). Coordonnées 6-4-B57. Expéditeur inconnu. Priorité rouge.
"Ici l'Armacham, vaisseau de classe 7....urgemment de l'aide....morts....évacuation.....pitié...
Ici l'Armacham vous m'entendez?
(bruits métalliques indistincts)
Ici l'Armacham..... par pitié m'entendez vous ?!!
(cri, bruit métallique, cris divers et rafales de tire, grésillement puis silence)"

Message terminé.

Les deux Enseigne frissonerent. Qui celà pouvait-il bien être ? Et que diable s'était-il passé dans ce vaisseau ?

C'est quoi ce merdier ? D'après les plans de vol; aucun vaisseau n'est censé être dans cette partie de la Fédération. Mieux vaut contacter la base Adin G, elle est la plus proche des coordonénes emises.
Je m'en charge tout de suite !

L'Enseigne Dinn pianota rapidement sur son clavier, les yeux rivés sur son ecran de controle, et attendit quelques instant.
Un voix féminine s'éleva du haut-parleur.

Ici le Commandant Taldeer, ceci est un canal prioritaire, j'espere que ce que vous avez à dire est important, ou vous en subirez les conséquences.
Commandant, avec tout le respect que je vous doit, nous avons capté un message de detresse provenant d'un vaisseau inconnu. Aucun code d'identification. D'après ce que nous avons pu comprendre, il s'agit de l'Armacham.
Je vous transmet immédiatement le signal, ainsi que le décryptage que nous avons effectué. Peut-être parviendrez-vous à en tirer autre chose.

Très bien, bon travail Enseigne...
Enseigne Dinn, mon Commandant.
Enseigne Dinn.

Silence... L'Enseigne entendit de nouveau le message qui lui avait glacé le sang quelques minutes auparavant. Visiblement, le signal avait été relayé avec succès à la base Adin G.

Nous allons envoyer une patrouille rendre compte de la situation. Maintenez cette sonde sur place, dans l'espoir de capter de nouveaux signaux, mais cette transmission n'augure rien de bon...
Fin de transmission.


Quelques minutes plus tard, une poignée de vaisseaux de reconnaissance partirent en direction des coordonnées désignées.
Taldeer devrait ronger son frein pendant encore plus d'une heure...

_________________



Actionnaire Majoritaire de la Ligue d'Eradication des Marsupiaux Unijambistes Radicalement Sectaires [LEMURS]
Revenir en haut Aller en bas
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 13:55

Ici delta rouge tout est ok.
Ici delta vert, pareil.
Ici beta 7, tout est clair.
Ici omega 2 , rien à buter.
On reste courtois omega 2...

La patrouille envoyé par Taldeer était en formation de balayage, les quatre vaisseaux formant une ligne qui se distandait et variait de hauteur, sondant l'espace de leurs senseurs. Ils approchaient peu à peu du lieu d'emmission. Cette zone de l'espace était assez déserté, car aucune planète viable n'existait à plusieurs centaines de parsecs à la ronde. Typiquement le genre d'endroit trop calme pour des pilotes avides d'action et de tirs lasers.

Que dalle ici je vous le dis. Ces foutus Enseignes ils savent rien foutre que de se planquer et...
Omega 2 j'ai dit on reste courtois!
Delta rouge, ou la capitaine Eliann, était le genre de femme qui savait se faire respecter. Il lui arrivait de maudire son physique avantageux qui attirait irrésistiblement les mâles stupides en manque de femmes dans le bataillon. Omega 2, ou le première classe Eteni, faisait parti de cette masse de pilotes qu'elle détestait et respectait tout à la fois : insupportable à vivre....mais plus encore pour les ennemis de l'escadron qui avaient la malchance de passer dans son viseur.

Les coordonnées étaient en visuel depuis un moment.
Ici Delta rouge, rien à signaler. Erreur de communication possible?
---------------
Ici Delta rouge, vous m'entendez?
Ahah manquait plus que ça, plus de communication chérie?
La ferme Eteni !
Mais qu'est ce que... DELTA VERT ATTENTION... A 11H !


-----------------------------------------------------------------------------
L'Enseigne Dinn, déglutit en tapant le rapport signalant la perte de tout contact avec la patrouille de reconnaissance. Peu après la perte des ondes emmetrices, le scanner avait vu disparaître les vaisseaux un par un...


PS : Pour plus de facilité je rappelle que je préfererais que vous fassiez agir dans l'histoire uniquement votre personnage ou un petit groupe. Mais pas une armada (exemple vous faites partie d'un petit commando envoyé par un amiral, amiral qui n'intervient plus dans vos post après..).C'est plus simple comme ça, le but étant de s'amuser à plusieurs, car j'espère que les personnages des différents joueurs vont s'assembler pour faire des groupes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Archanis Ezekiel
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3920
Localisation : Nancy ( ou a coter de dieu )
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 14:25

Tout était calme sur la planète Florias , planète mère du consulat des anges.
Chaque personne dans cette société quasi parfaite a sa place , certain nourissent la population d'autre la gère , d'autre la défende.

La vie est un rythme , tout est un rythme impliqué par le cerveau , un groupe de sage d'ordre divin capable de gérer et d'envoyer et de recolter des informations a travers le monde.
Les vaisseaux de l'armada Anixion allant du porte vaisseaux




jusqu'au vaisseaux de combat rapproché




se déplacer dans l'étendue vaste de la galaxcie a la recherche de technologie à assimiler ou de forme de vie a étudier. Béni par leur Dieu les Florion on bénéficier des technologies les plus évoluer et de capacité transcendant la technologie mais ceci n'est réserver qu'a une faible part de la population , on appel c'est personnes les Hyjiakin (ou éouteur de l'écho).


Sevonia kinia une de ces personnes comme chaque jours sans aucune faille travaillais à a son post celui de contrôleur d'appontage.
Quand soudain le vaisseaux s'activa et le relais au cerveau au centre de la pièce s'activa.





-Archêveque Ermah nous avons ressenti un trouble dans votre région de la galaxie avez vous un rapport à nous faire?
-Oui votre sainteté nos drones on révéler la présence de plusieurs vaisseaux humains dans les environs ainsi qu'une anomalie au fonctionnement de leur vie, ils sembleraient que quelque chose veulent attentez à la séréniter de leurs âme , je m'en remet à votre parole pour savoir ce que nous devons faire.

En attendant je vous faire parvenir ces enregistrement que nous avons perçu , ce qui nous inquiéte le plus c'est que ce message a réussi à être envoyer directement à notre répecteur matricielle comme ci ces humains connaissait notre présence invisible.


Citation :
Message reçu à 17H56. Vaisseau emmeteur de classe 7 (recherche militaire). Coordonnées 6-4-B57. Expéditeur inconnu. Priorité rouge.
"Ici l'Armacham, vaisseau de classe 7....urgemment de l'aide....morts....évacuation.....pitié...
Ici l'Armacham vous m'entendez?
(bruits métalliques indistincts)
Ici l'Armacham..... par pitié m'entendez vous ?!!
(cri, bruit métallique, cris divers et rafales de tire, grésillement puis silence)"

Message terminé.

[center]

D'après nous cette personne ce nomme Commandeur artarius .

Bien nous en avons assez entendu , envoyer une vaisseaux de transports avec 6 Personnes qu'ils étudies l'impact sur cette civilisation humaine du trouble de la panique et de la guerre. Séance levé Archêveque.

C'est alors que l'halo du centre la salle s'évanoui laissant l'Archêveque et les quatres Disciple l'accompagnant pensif.


Bien que l'on fasse venir un scientifique ainsi que 4 Soldats et que l'on envoi cette illuminé nommée Sevonia kinia.

Aussitôt les choses furent faites ; c'est en moins de 15 minutes qu'à bord du fier Vaisseaux "rose du vent" l'aquipage s'approcha du signal de détresse prêt a ouvrir le feu sil nécessaire , le derniers message intercepté avait de quoi enthousiasmé tout le monde , quel aubaine scientifique ce conflit semblait être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mortumee
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 6096
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 17:30

Le Sergent Liatini suivait l'evolution de la patrouille envoyée vers ce qui semblait être la source du signal de detresse. Ces pilotes étaient de très bon pilotes, mêmes certains étaient peut-être un peu trop brusques à son gout.
Le Commandant Taldeer avait fait le bon choix en envoyant ces hommes - et cette femme - en reconnaissance.

Jusque là, rien n'était à signaler. D'un coté, la patrouille n'était pas encore arrivée a destination.
Les minutes s'ecoulèrent, d'une lenteur incroyable.

Une voix tremblotante se fit entendre dans les hauts-parleurs. Ce n'était pas un pilote, c'était l'Enseigne Dinn.


Mon Commandant, j'ai de mauvaises nouvelles. Nous avons perdu le contact avec la sonde 3. Et pis encore, la patrouille a disparu des scanners longue portée.
Mais comment diable est-ce possible ?
Nous n'en avons aucune idée Commandant..

Sa voix tremblait de plus en plus. La terreur pouvait s'y lire, ou plutôt s'y entendre...
Le Sergent Liatini se risqua de prendre la parole.


Mon Commandant, puis-je proposer une opération ?
Allez-y Sergent.
J'aimerais partir moi-même en reconnaissance à cette destination. un vaisseau furtif suffira.

Taldeer savait à quoi s'attendre. Le Sergent avait été l'un des meilleurs pilotes de sa promotion, avant de suivre une formation intensive sur le terrain. Son corps pouvait supporter un accelération de plusieurs G sans problème, et son endurance lui permettait d'être très efficace sur le terrain. il avait prouvé ses qualités de nombreuses fois auparavant.
Il était le plus à même de résoudre cette situation. Mais le jeu en vallait-il la chandelle ?


Sergent, cette mission est extrêmement risquée, pour ne pas dire suicidaire. Nous ne savons même pas ce qui vous attend sur place. La rupture soudaine de contact en dit long.
Laissez moi juste un transporteur doté d'un champ de furtivité, et quelques armes, je pourrais en avoir besoin. Je brancherai mes terminaux au serveur central, pour que vous puissiez suivre mon evolution en temps reel sur vos ecrans. Au moins, tout le monde saura à quoi nous attendre.
Sergent... Bonne chance.

C'était a contrecoeur que Taldeer le laissait partir en mission, il le savait.
Et il savait aussi qu'il risquait très gros en allant sur ce lieu mystérieux.

Quelques minutes plus tard, son vaisseau décollait en direction de ce mystérieux vaisseau, prêt à affronter nimporte quelle menace pour la Fédération.

Liatini faisait bouger nerveusement sa lame de combat entre ses doigts.
La peur lui nouait l'estomac.

_________________



Actionnaire Majoritaire de la Ligue d'Eradication des Marsupiaux Unijambistes Radicalement Sectaires [LEMURS]
Revenir en haut Aller en bas
kikou
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1738
Age : 35
Localisation : partout dans l univers
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 18:14

C ' est alors que le caporal cook apparut , dans le doute et dans l envie de protéger ses allier . Il restait concentrer sur son objectif , défendre la cité contre tout dérangements .


Chef , chef des choses étrange se passent , un de nos amis a perdu des soldats trés expériments et on ne sait pas pourquoi


quoi ! qui est en danger ? je veux des explications


on ne sait pas trop , tout est bizarre aucune info pour le moment , ils ont envoyé leur meilleur espions

Etrange , préparer vos vaisseaux , je préfère me préparer a la contre attaque en cas de danger , surtout faites en sortes qu ils soient opérationnels a temps

mais , caporal cook on en a pour des mois

j ai dit le plus vite possible la menace est imminente , tant que nous ne savons pas , nous restons sur nos gardes

C est alors que john , le bras du caporal cook partit donner les ordres nouveaux , en espérant que tout se passe bien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 18:37

Le sergent Liatini étudiait avec anxiété les rapports des différents scanners. Rien ne semblait anormal et les écrans de contrôle étaient desesperemment vides. Au fur et à mesure que qu'il se rapprochait du lieu de disparition de la patrouille le vétéran pouvait sentir sa gorge se nouer. Il aurait préféré voir un bon petit escadron ennemi lui foncer dessus à la place de cet inquiétant silence.
Alors les senseurs de proximité détectèrent quelque chose et une lueur rouge émana du voyant de coque : quelque chose avait touché la carlingue.
Il sentit une goutte de sueur perler sous son casque.

Ce n'est pas possible!
Le clignotant rouge s'allumait..s'éteignait...se rallumait. Comment si le contact se faisait très partiellement et à intermittence.
Le vaisseau coupa les moteurs par mesure de sécurité.
Que faire?


-----------------------------------

La rose du vent était un fier vaisseau à l'allure élancé, un fleuron de la flotte florionne. L'équipage du bord n'était pas habité par la peur, juste par la curiosité et le sens du devoir. Mais peut être est ce par ce qu'ils ignoraient tout du danger qui ls guettait....
Les 4 soldats s'activaient à vérifier armes, équipement et systèmes de défense tandis que le scientifique préparait ses instruments d'analyse. La splendide ange Sevonia kinia, aux cheveux d'un blond d'or, était aux commandes. Alors les senseurs longue distance repérèrent quelque chose avant que le signal disparaisse rapidement.. En effet il semble qu'il était équipé d'un système de furtivité avancé, qui venait d'être désactivé.
Au bout de quelques minutes, il virent un vaisseau aux moteurs coupés, avec une forme indisctincte qui semblait s'accrocher à la carlingue.
Les coordonnées coîncidaient.
Un ennemi?




PS : arranger vous pour vous regrouper assez rapidement. Quitte à faire des posts uniques vous réunissants par la suite.vous pourrez les corédigier, vous avez msn et les MP pour ça Wink
C'est ce qu'on faisait sur "Royaumes.net" pour éviter les embrouilles et quiproquo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Archanis Ezekiel
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3920
Localisation : Nancy ( ou a coter de dieu )
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 20:28



A bord du tout nouveau type de transport , bien armé bien que n'étant pas un vaisseaux prédestiné au combat, l'équipages s'approche de ce qui semble être une énorme vaisseaux , par ci et par la des épaves...
Sevonia sentît la peur dans le coeur des humains , devait il partager ce sentiment pour ce rendre plus fort ou non??


C'est alors qu'elle établit un contact avec le cerveau entité gérant l'ensemble des données.

Votre sainteté , les humains ici présent on peur d'une entité qui semble trés puissante et qui a même réussi a enlevé la furtivité des humains , nous devons avoir peur et rejoindre leur sentiment ou resté nous même?


Vous vous devez de prendre contact avec eux , si cette chose et capable de détruire ou mettre a jour notre présence elle représente une menace , votre mission et de trouver cette technologie et les autres , nous les appropriés et tout au long de la mission espionner les humains.


C'est alors que Sevonia ce brancha sur la ligne de communication des humains présent ici et se présenta sur les tableaux de communicatio X-allion de génération 3 du sergent Liatini




Bonjour à vous humain , je vous parle en tant qu'ambassadrice de sa sainteté , nous avons toujours su vivre paisiblement nous vous avons étudier pendant longtemps et il semble que nous puissions vous aider et que vous digne de notre aide et de notre confiance , j'attend votre décision quand a l'éventualité d'un échange entre nos deux civilisations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mortumee
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 6096
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 22:04

Le Sergent était stupefait.
Tout d'abord ce contact sur sa coque, et maintenant cette femme qui lui adressait la parole.
Elle était apparue quelques secondes auparavant sur l'cran central de son vaisseau.
Elle était belle, mais... étrange.

Elle ne semblait pas humaine, et ses paroles confirmèrent ses pensées.


Bonjour à vous humain, je vous parle en tant qu'ambassadrice de sa sainteté. Nous avons toujours su vivre paisiblement, nous vous avons étudier pendant longtemps et il semble que nous puissions vous aider et que soyez vous digne de notre aide et de notre confiance. J'attend votre décision quand à l'éventualité d'un échange entre nos deux civilisations.

Humain, il avait été appellé humain. A l'évidence, cette femme faisait partie d'une race inconnue, et pourtant très avancée technologiquement. Comment avaient-ils pu rester dans l'ombre depuis des années, peut-être même des siècles ou des millénaires. Et pourquoi etudier les Humain ?
Toutes ces questions s'emmelaient dans son esprit, et il se surprit a frissonner.

Les scanners n'affichaient cependant aucun vaisseau dans les alentours. D'où ce message pouvait-il donc provenir ?


Merci de cette attention particulière madame. En effet, je pourrais bien avoir besoin d'aide. Quelquechose a touché la coque de mon vaisseau il y a quelques secondes, d'où la desactivation de tous les systèmes non indispensables, mais je n'ai toujours aucune données.

Il tourna légèrement la tête sur la gauche. L'ecran arrière demeurait desespérément noir, aucune étoile visible. Quelquechose occulatait manifestement la caméra arrière, et il n'avait aucun moyen d'aller voir ce qui se passait.


Pourriez-vous tenter de voir ce qui à touché ma carlingue arrière ? Toute cette affaire commence à m'inquieter.
Et une autre question : pourquoi vous manifester seulement maintenant ?


Discretement, il envoya un message de cryptage Red-Gamma en direction d'Adin G. La base ne recevrait les données que dans quelques secondes, au cas où la liaison ait été interrompue par cette intervention.
Leurs scanners étaient plus performants queceux de son petit vaisseau, ils pourraient peut-être detecter quelquechose.
Il n'avait pas vraiment confiance. En ces circonstance, beaucoup auraient paniqué, mais le Sergent Liatini parvenait à garder son sang-froid... pour le moment.

Une de ses mains se posa sur le clavier de pilotage, tandis qu'il se préparait à redemarrer les moteurs à la moindre alerte, ses yeux scrutant anxieusement les profondeurs de l'espace, et le visage gracieux de son interlocutrice

_________________



Actionnaire Majoritaire de la Ligue d'Eradication des Marsupiaux Unijambistes Radicalement Sectaires [LEMURS]
Revenir en haut Aller en bas
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Ven 23 Fév 2007 - 23:30

Liatini sentait son coeur battre la chamade (devant la femme qui était apparu à l'écran ou à cause du voyant rouge d'alarme?). Quoi qu'il en soit il résolue d'aller à l'arrière chercher une arme. Il ne savait pas ce qu'il allait en faire mais qu'importe. Il n'aimait pas les mauvaises surprises. Tandis qu'il se détachait et se dressait pour se retourner il aperçut quelque chose qui dépassait sur la verrière du cokpit. Sursautant, il se reprit. Mais le spectacle qui se découvrit peu à peu devant lui l'horrifia.
Une jeune femme,qui avait dû être assez belle, dérivait dans l'espace, sa combinaison déchirée et brûlée. Environ un tiers de son corps manquait et une trainée sanglante la quittait dans l'espace. Son corps était accroché par une sorte de cable. Il avait dû probablement s'accrocher à la carlingue. Ainsi il n'y avait pas de danger, mais un cadavre...


Après quelques secondes nécessaires pour reprendre ses esprits, le sergent pianota pour recontacter l'étrange vaisseau non-humain.
Ici Liatini, inutile de venir identifier. J'ai...j'ai trouvé..
Qu'est ce?
Une...un des miens...mort....

Un silence s'installa. Au moins, les arrivés savaient qu'il y avait quelque chose. Et quelque chose de mortel.
Le sergent remit en marche son moteur, peut être était il temps de savoir ce que cette femme angélique faisait là et si leurs objectifs coincidaient?
Au même moment, tous les senseurs se déclenchèrent : apparurent sur les scanners une multitude de signaux non identifiés, et tout proches. Comme s'ils venaient d'apparaître....
Revenir en haut Aller en bas
Archanis Ezekiel
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3920
Localisation : Nancy ( ou a coter de dieu )
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Sam 24 Fév 2007 - 13:33

Tant de chose sont inexpliquable c'est pour cela que nous existons et que ces pouvoirs on était confier , la recherche l'importance de notre existence est devenu une chose importante lorsqu'il y'a de cela maintenant 13 ans j'ai découvert des pirates esclavagistes emportant des civilisations humaines par dizaine sur le vaisseaux prisons , c'était alors un sujet d'étude fort intéressant mais nous nous devions d"intervenir , en quelque coup de canon subsonique les vaisseaux ennemis furent mis hors d'état de nuire et les humains purent récupérer les leurs.

Aujourd'hui il est de mon devoir de servir sa sainteté mais tant de questions, si peu de réponse et pourtant notre champ d'action et vastes mais les frontières étant inexistantes que pouvons nous ésperer du futur , pouvons nous éspérer un jour connaître le monde?


Quoi qu'il en soit mon devoir présent et d'aller examiner l'arrière de la carlingue et voir ce qui à provoquer le trouble d'en l'esprit de ce sergent.
Le scientifique m'écouta parler et pris des notes , car l'étude pouvais enfin commencer.


Armé notre vaisseaux je sens une arrivé imminente , ou un danger qui nous guette tous , même nous nous sommes à l'abri.
Mettez vos boucliers.


Puis soudain le pire , l'attente , ce qui est terrible pour Sevonia est qu'elle ressent la peur des personne présentes , et la elle sentît la détresse terrible que ressenté les humains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hamilcar
pipelette
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : Lyon ou Mâcon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Dim 25 Fév 2007 - 19:17

Tandis que les scanners signalaient une multitude d'objets non identifiés, les pilotes des vaisseaux purent distinguer de vagues points flous se distinguer dans le calme de l'espace. Telle un essaim attaquant, se dessina alors une masse inombrable de petites taches troubles et translucides qui fondait sur eux de toute part. Au dernier moment, alors que le contact allait se faire, toutes les formes translucides grésillèrent et le voile invisible qui les couvrait se déchira. Des dizaines, non des centaines de sphères aux nombreuses appendices apparurent dans des éclaires bleutés. Tandis que la petite navette du sergent et le "rose du vent" se trouvaient au milieu de l"'essaim", des appendices métalliques jallirent des tirs lasers et ions.
Sans aucune sommation ni même connaissance de leur adversaire, les héros se retrouvèrent au milieu d'un feu nourri. Si le "rose du vent" possédait un blindage suffisamment résistant pour tenir bon un certain temps à ce bombardement, le petit vaisseau de reconnaissance de Liatini vibrait sous les ions et les lasers, et les signaux d'alarme se mirent à hurler rapidement....
Revenir en haut Aller en bas
Mortumee
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 6096
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 11/02/2005

MessageSujet: Re: L'Armacham...   Mar 27 Fév 2007 - 1:58

Impossible de garder son sang froid dans une telle situation.
Liatini sentait les goutelettes de sueur perler sur son visage.
J'ai déjà survécu à bien pire...
A bien y reflechir, non, rien n'avait été pire que ça.
Son vaisseau n'était pas fait pour le combat, et son armement laissait à desirer... Il était probablement inutile, mais il ne pouvait s'empecher de tirer, resigné à emporter un maximum d'ennemis avec lui.
Tous les capteurs s'affolaient, le vaisseaux tremblant dangereusement sous les impacts lasers et ioniques.
Il lui fallait trouver une solution au plus vite pour s'en sortir. Il avait trop d'information à livrer au QG, et trop d'années devant lui, pour se permettre de mourir maintenant.

Une violente secouce faillit renverser le Sergent.

Bordel, c'est pire qu'en Enfer ici !

Vérifiant ses ecrans de controle, il réactiva sa liaison radio.
Une boule dans la gorge l'empechait de parler, mais il finit par articuler son message.


Vaisseau 'Rose Du Vent', ici le Sergent Liatini. J'ai besoin d'aide d'urgence. Mon vaisseau ne pourra soutenir un assaut prolongé, et les effets des armes ennemies commencent à se faire sentir sur mon appareil.
Demande permission d'aborder en tout urgence.


Il poussa les réacteur en direction de l'immense vaisseau se dessinant devant lui, zigzagant du mieux qu'il le pouvait pour esquiver un maximum ses ennemis.
Si le 'Rose Du Vent' ne le laissait pas aborder, il risquait de s'ecraser contre sa coque... ou d'être pulvérisé avant de l'atteindre.
Un long frisson lui parcourut l'echine rien qu'à cette pensée.

_________________



Actionnaire Majoritaire de la Ligue d'Eradication des Marsupiaux Unijambistes Radicalement Sectaires [LEMURS]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Armacham...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Armacham...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire du Septième Souffle :: Ambassade du Septième Souffle :: le Bar et le Role-Play :: Role-Play-
Sauter vers: